NOËL A LA LÉGION 

par le

Père Olive TAGLIAZUCCHI

Dans les garnisons, légion, métropoles ou territoires d'opérations extérieures, tout commence par du théâtre.

Le régiment rassemblé assiste à des sketches, des scénettes mettant en exergue les travers, les manies et tics de certains officiers et sous-officiers dans la manière d'exercer le commandement. Ces représentations sont diversement appréciées selon le coté de la barrière.

 

Viennent ensuite la veillée de prières, l' Eucharistie avec les chants traditionnels par les représentants des différents pays composant le régiment. C'est un temps fort pendant lequel coulent des larmes de la nostalgie atavique : l’âme du propre pays d'origine. Suit la visite des crèches. Un groupe est constitué pour la notation (légionnaire, caporaux, caporaux chefs, sous-officiers, officiers, représentants de la société civile : sous-préfet, maire, notables, et clergé).

Une délibération détermine les trois crèches les plus originales, les plus innovantes, les plus « esprit légion ».

La veillée se poursuit par un dîner dans chaque compagnie, (mets succulents, boudins blancs, vins capiteux)... avec toujours la surprise du chef queue.

Cette nuit de Noël regroupe pour toute la nuitée, les compagnies : les officiers restent au camp afin de servir au matin les petits déjeuners aux légionnaires. Légion une famille, légion une patrie.

J'ai vécu ce rituel sous tous les cieux où était engagée la légion. Une grande variante, et de taille, notre contribution à l'amélioration des menus des autochtones, et la distribution des fournitures scolaires voire médicales aux indigènes. Je retiens quelques célébrations de la Nativité : en terre saoudienne, terre sainte d'islam, à l'aéroport de Sarajevo sous le fracas des armes, à Faya-Largeau (préfecture du nord du Tchad) en pleine tempête de sable.

NOËL – PAIX – VIE – ÉQUITÉ

NOËL – GUERRE – MORT – ARNAQUE

Quel Noël ?

Joyeux Noël, mon frère, que la PAIX soit avec toi. Tu sais cette Paix qui se confond avec l'Amour. Ils ont tagués « fais l'amour et pas la guerre ! »

Au fond, ils n'avaient pas tort, car vois-tu, la paix fait souffler sur la terre, une brise de tendresse, d'amitié, quel beau rêve de fraternité dans notre cœur. Il faut la semer, la faire germer avec la patience du jardinier.

Citoyen du monde, moi Olive, je vous souhaite tendresse, amitié, amour, paix, sérénité, écoute, partage, réconfort. J'ai tellement subi les guerres, les affrontements, les embuscades, les crimes gratuits que volontiers je donne ma vie pour la Paix et la justice et l'équité.

Dis, et si c'était vrai, si la paix s'instaurait, s'installait, dis, si.....

E mi pare stu bambinu, quellu di u mio paese.

Bellu cum'un anghjulinu

Sotta le mio stelle incese,

Ch'ellu dica, ellu minutu

Ma cum'é ch'ùn si venutu ?

 

Dis, si c'était vrai, si la Paix s'instaurait, s'installait, dis, si......et si la paix était un leurre, une utopie, une gageure.....

L'homme est un loup pour l'homme, la finance une spoliatrice spirituelle, l'Etat un gouffre abyssal, le puissant un tortionnaire aveugle

Amis, chantez la Paix, appelez là de toutes vos forces, de toutes vos tripes.

Elle ne sera jamais au rendez-vous de l'homme.

Nous pouvons nous bercer de douces illusions, le pacte originel définitivement rompu  a fermé à tout jamais la lucarne de la paix.