Nouvel article du Père Olive sur le temps de l'Avent

 

Le temps de l'Avent court sur quatre dimanches, chacun avec un thème précis.

Le 27 novembre invite à veiller. Le 04 décembre préconise la conversion.

Le 11 décembre laisse éclater la liesse. Le 18 décembre signale la proximité de l'évènement.

La liturgie du premier dimanche introduit a cette belle attitude du "VEILLEUR".

Sur les pitons de la bande d'Aouzou (nord du Tchad), j'ai veillé.

Oui, toi l'infini, je t'ai cherché dans l'immensité du désert.

 
 
 
 

Sur les sommets de la Bosnie-Herzégovine, j'ai guetté. Oui, le Maître de l'Univers, j'ai fait le guet, je scrutais, pénétrant la voûte étoilée.

En Arabie Saoudite, je me suis fait Vigie, j'ai scruté, en dépit de la menace nucléaire.
 

J'ai usé mes yeux à TE REGARDER. J'ai perdu l'ouie à T'ECOUTER.

Es-tu seulement VENU ? Tes-tu MANIFESTE ?
Sans doute ne t'ai-je point vu ? Peut-être ne t'ai-je pas entendu ?
 
Mais alors... SEIGNEUR, ô toi l'Eternel MISERICORDIEUX, aurais-je veillé, scruté, attendu en vain ? Dis...

Je ne me suis pas endormi, je voulais alerter, prévenir, crier, hurler, bondir, sauter !

 

Crispé, raidi, englouti, je suis passé à côté de l'ESSENTIEL.
Je ne t'ai pas RECONNU.
J'ai baissé la garde : pitié.
Toi le Souffle léger,
Toi l'Etranger,
Toi l'Indésirable,
Toi le Déraciné, 
TOI...
J'ai veillé,
J'ai attendu,
 
TU ES VENU !